Bernard Arnault, un geste honorable à imiter

Publié le par RN 1 - © Copyright Royauté-News2012

 

 

Répondant à chaud à une nouvelle qui me réjouit, nous rompons la quiétude de notre pause estivale tandis que le Site et toute l'équipe sont en suspens, chacun à ses vacances ou à ses activités.

 

Cette annonce est entrée en matière du programme de la Chronique du Temps, livrée demain ou les jours prochains. Ses contenus sont si nombreux qu'ils seront réduits, par facilité, au plus simple. Et parce que sur Royauté-News, l'actualité extérieure donnée en pâture ne fait pas le rythme, ni ici la pluie ni le beau temps, et que l'actualité qui vaut, celle des gens libres, c'est nous qui la faisons.

 

Bernard Arnault n'est pas un de ces modèles de grand patron que nous vénérons ici. Il est au contraire le symbole d'une économie entière d'un pays si petitement remisée à l'industrie du luxe, d'ailleurs en gros réduite aujourd'hui à un seul gigantesque groupe, et qui plus est l'un des plus fidèles compagnons du régime chinois.

 

Résultat de la fatalité des idées toutes faites imposées par la tribu obscure des pouvoirs et des officines de surveillance d'opinion.

 

La France résumée en gros, et sous plusieurs formes déclinées dans le bagage et les accessoires, à un sac-à-main standardisé, "ouvert à l'international", d'ailleurs, un faux luxe puant la Nomenklatura sordide qui détourne à son profit la totalité des pouvoirs et des richesses du monde entier. L'économie française anéantie par la faillite, qui ne produit rien sinon, à la chaîne des plans de licenciements sans reconversion, mais la France peut se vanter de vendre des sac-à-main et des carrés Hermès aux clubs de nouveaux riches souvent issus de la pègre de toutes les dictatures de la planète. C'est sûr que quand on a une vocation de grand pays, on ne peut pas se louper.

 

Le symbole aussi de tout ce que les renoncements de l'esprit, de la dignité, les plus vils, qu'en la personne de ses élites ont offert les mêmes vieilles habitudes, les mêmes remakes, les plus historiquement symétriques de ce pays dont les gênes le portent à la bassesse malgré les rares interruptions à courant peu alternatif de quelques grands hommes, lesquels décidément ne compenseront jamais l'infinie étendue de sa bêtise.

 

Mais voilà, quand, à la place d'hommes d'état on a, soit des gens de corde soit des VRP, il ne faut donc pas rêver, et même le rêve, lui aussi sera très bientôt interdit, (vous le verrez avant même d'y avoir pensé) s'il ne l'est déjà...

 

Merci donc à Bernard Arnault d'avoir enfreint la langue de bois. Il sait ce soir, qu'il n'appartient pas à l'espèce des moutons. Il a demandé la nationalité belge, qui est pour un Français une nation-soeur. D'ailleurs il y retrouvera Albert Frère, son ami et associé le célèbre homme d'affaires. Si tous les détenteurs de fortune, personnelle ou industrielle, faisaient la même chose, ce serait formidable. Qu'il s'agisse de demander une autre nationalité, ou d'employer un autre procédé. Nous les aiderons autant que nous le pourrons. Pour  combattre l'insupportable (un qualificatif si ordinaire et quotidien, si dérisoire vis-à-vis de l'acte qui consiste à confisquer le bien d'autrui), mais non pour bénéfice de la majorité sortie.

 

J'aurais certes préféré qu'un autre plutôt le fit. Mais il l'a fait, et sachons lui gré.

 

Le gouvernement français, normalement bête, prépare déjà consciencieusement la transition qui le mettra dehors. Et devant sa bêtise, on ne peut que s'incliner. L'ennui étant que ce mandat, loin d'apporter la tranquillité espérée à ceux qui vivent sur le sol, ne rencontrera maintenant que vacarme, prétention, incessants, de ces malséants qui, sans discontinuer, ont ruiné le pays depuis trois décennies quelle que soit leur place de gouvernants et de fanfarons, d'opposants et de fanfarons. Ces gens-là, écartés pour l'instant,  doivent être descendus au canon. Eux et leur régime infect.

 

Et tous ces gens-là, en général, d'un côté ou de l'autre, que les Français apprennent à s'en passer. A s'en détourner. Pour cela aidons-les un peu.

Commenter cet article

cerise 09/09/2012 10:02


mais qu'il s'en aille , malheureusement , il va encore manger à tous les rateliers comme ce genre de gens, comme par hasard il garde tout de même la nationalité française





 bonne journée


bisoussssssssssssssssss

............. 09/09/2012 08:21


et voilà c'est ainsi !!!!!!!! bon dimanche et au soleil