Changer l'avenir du monde - Centième Pèlerinage à Sainte-Anne d'Auray

Publié le par RN 1 - © Copyright Royauté-News2012

 

 

En hommage au vieux Maître, entré le 28 Août 2012 dans la Lumière.

 

                               _______________________________________

 

C'est un désarroi manifeste, ressenti par beaucoup en France, que les orientations ne sont pas à la hauteur et pour ne pas dire absentes. Même si un battage effectué ces derniers temps, lui, n'était pas sincère et provenait des états-majors adverses. Lesquels ont peu de droit, sauf à se taire.

 

Or, qui relèvera le colossal défi ? La norme, ici, est que la confiance envers les états-majors de l'arène publique leur doit être ôtée. Parties prenantes du marasme continu depuis quasiment deux grandes générations, les deux camps majoritaires, aidés, tant aidés en cela, par les camps secondaires, prête-noms leur servant d'homme de paille, n'ont fait que s'entretenir l'un l'autre, en un concours divagant de l'extrême.

 

Car déjà, le camp obscur voudrait reprendre la place du camp normal

 

Le Site, lui, par nature, trace un espace inviolable entre le monde de la vie - l'espace de celui de la vie qui coule -  et le monde obscur du quotidien meurtri par les violeurs, par les écorcheurs du monde public, et ceux qui les défendent faute de mieux.

 

Mais c'est là que ce faute de mieux nous interroge. Tandis qu'aucune solution, absolument aucune - pour l'instant - n'existe ni ne se dessine.

 

Quelques grappes fidèles, qui se croient et sont souvent le bon pain, sont les fidèles royalistes. Pas ceux qui, sous couvert de royalisme, soutiennent inlassablement la flétrissure des régimes obscurs, et qui parlent au nom des autres. Les vrais fidèles (non quelques fâcheux dans l'entourage de deux ou trois princes), eux, savent que le costume de la monarchie n'est qu'un vieux costume vide, passé, fripé. Mais ils conservent leur fidélité, sans raconter d'histoire, sachant bien que la mise à jour n'est pas pour demain. Voire...

 

Il existe les fidèles sincères, qui sont le principal du royalisme. Que représente-t-il ? La fidélité, oui. Sans le nombre, sans moyens non plus. Et d'ailleurs, que pourraient-ils proposer ? Ils n'ont pas de chef, pas de projet, et ils n'ont pas de princes. [nous reviendrons sur cet aspect important] Ils se divisent en quelques sensibilités dont les membres s'entendent les uns les autres, mais dont les chefs ne s'entendent jamais.

 

C'est là que l'on goûte, que l'on éprouve, la fidélité sans tâche de ceux qui, sans espoir prochain, et qui ne disposent d'autre moyen que se consacrer dans leurs modestes ressources, à maintenir le témoignage de la fidélité à des notions tangibles. Ils ne sont pas les seuls, mais parmi d'autres ceux-là sont encore le bon pain.

 

De cette sorte, ceux qui se rendront, physiquement ou par la pensée, à Sainte-Anne d'Auray les Samedi 15 et Dimanche 16 Septembre 2012 comme tous ceux qui s'y sont rendus depuis cent ans.

 

Se souvenir des massacres révolutionnaires, évoquer l'Histoire de France, ou le souvenir du Comte de Chambord, est nécessaire faute de mieux. Se souvenir est le début de l'action possible, et l'une des formes de la morale.

 

Quand à la forme royale, elle n'existe pas encore, et il ne s'y tient surtout aucune réponse à l'enchaînement du monde sans issue pour l'instant. Ceux qui invoquent des vessies, seront des marchands ordinaires de ces Temps.

 

Et les quelques faux espoirs soulevés, avatars soufflés par quelques prestidigitateurs en effets d'annonces crevées, n'aboutissent à rien.

 

Que l'on arrête de s'agiter. Cela augmente l'agitation du monde. Qu'on regarde, et qu'on écoute.

 

                         ___________________________

 

Ceux qui veulent se rendre au Pèlerinage Légitimiste de Sainte-Anne d'Auray (même si vous n'êtes pas royaliste...) écrire et nous vous enverrons les informations pratiques.

 

Cette année, Son Altesse Royale le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, honorera de sa présence ce centième Pèlerinage Légitimiste à Sainte-Anne d'Auray.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

............. 01/09/2012 18:05


merci pour ces infos...  quant à l'expression grand-mère de Jésus ...


 


....j'ai un peu zyeuté la généalogie dans la bible.....bref...et bonne soirée



RN 1 01/09/2012 19:47






 


Sainte Anne et Saint-Joachim, les parents de Marie, mère du Christ.


Bonne soirée !






............. 01/09/2012 08:27


c'est par ici ?


 


Sainte-Anne-d'Auray est une commune française, située dans le département du Morbihan et la région Bretagne. Elle est notamment connue pour son pèlerinage catholique
en l'honneur de sainte Anne.



premier lieu de pèlerinage breton, où sainte Anne, la grand-mère de Jésus, (ouf) apparut à un laboureur, Yvon Nicolazic, et lui dit en breton : "Me
zo Anna mamm Mari". «Je suis la mère de Marie"...

RN 1 01/09/2012 17:24






 


Oui, c'est ici ! Le grand Pardon se tient chaque année le 26 Juillet. C'est bien là qu'apparut sainte Anne à Yvon Nicolazic plusieurs fois entre 1623 et
1625, et c'est depuis cette époque que le pèlerinage existe.


 


C'est aussi le second pèlerinage de France après Lourdes et il reçoit dans l'année 800 000 visiteurs.


 


Celui de l'article est le Pèlerinage Légitimiste, qui existe depuis cent ans, et qui est consacré à la fidélité royaliste Légitimiste et centrée sur le
souvenir du Comte de Chambord, dernier représentant direct de la royauté française.


 


Bonne soirée !