Des intérêts d'affaires à l'origine de l'éthylotest obligatoire

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2012

 

 

En me promenant hier nonchalamment sur le Net, qu'ai-je trouvé, comme on retrouve, par hasard, un diamant dans une chaussure, ou une perle posée sur un napperon de mousse ?

 

Rappellons que pour nous, ce règlement de l'éthylotest obligatoire depuis le 1er Juillet à bord des véhicules en France est une atteinte violente à la dignité des habitants et conforme aux pratiques ordinaires des dictatures, et considère les habitants, les conducteurs, comme de potentiels coupables. C'est à ce titre que nous le condamnons, en souscrivant entièrement à toutes les autres remarques justes, émises ici-même contre cette disposition stupide. Même si les tests étaient gratuitement fournis, cela ne changerait rien aux principes soulevés.

 

Sur un blog qui sera cité si son auteur nous répond et nous donne son autorisation, j'ai trouvé ceci. C'est géant, c'est même Guéantissime ! Découvrant d'abord qu'il s'agissait peut-être d'une fausse information, et que certains l'avaient pensé lorsque des sites, (Agoravox) en avaient parlé au mois d'Avril, mais il semble que dès ces jours-ci, depuis la fin du mois de Juin, et depuis, comme de grands titres, nos confrères Europe 1, Le Figaro, RMC, La Nouvelle République, ou encore BFMTV, en ont parlé. Le fait est donc désormais vérifié.

 

Cette histoire d'éthylotest obligatoire a pour origine une association, I-Test, réclamant des éthylotests obligatoires dans toutes les voitures, créée en Juillet dernier (2011). Elle s' adresse au Ministre de l'Intérieur. Au mois de Mars 2012, paraissait le décret pris par Claude Guéant appliqué depuis le 1er Juillet 2012.

 

Il se trouve que le président de cette association est aussi chargé de mission chez Contralco, le "leader européen de l'éthylotest à usage unique".

 

Ajoutons ceci : "Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1 € pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet prochain.

Quand on sait que les éthylotests ont une date d'utilisation d'environ 6 mois, on voit le bénéfice pour cette société ......   De plus, en regardant de plus près, on s'aperçoit que les éthylotests doivent être conservés entre 10 et 40 degrés maxi ..." indiquait la Ligue de Défense des Conducteurs, qui a découvert ce lien.

 

 

   L'article de La Nouvelle République.

 

 

Commenter cet article

Minéraline 05/07/2012 22:02


Ah ! C'était couru d'avance, dans ce gouvernement enfin déchu, rien ne se faisait sans une certaine motivation ;-)


Bonne soirée Michel !


 


Minéraline

Kimcat 05/07/2012 16:05


Coucou Michel


Nous ne sommes bons qu'à subir !!!


Merci de ta fidélité sur mon blog
Bises félines


A bientôt
Béa kimcat