Incivilités et comportements des personnages de l'état

Publié le par RN 1 - ©Copyright Royauté-News2012

 

 

Les personnages publics appartenant aux sphères du pouvoir devraient être naturellement exclus sur le champ de leurs fonctions en cas d'incivilités graves. C'est le cas de ceux qui ont sifflé, en France, à l'Assemblée, Cécile Duflot.

 

Mais le mal est plus grave qu'on ne s'en aperçoit, et les remarques émises sont inadaptées. Bien plus grave, car les incivilités publiques, en Europe, reviennent sans doute à la France pour leur nombre et leurs excès. Cela ne date pas de ces jours-ci, ni des dix années précédentes imprégnées par l'ex-majorité qui a signé des sommets de décadence* et d'ignominie. Cela s'est installé avant, et, sous des formes différentes, ont été le fait des deux moitiés invalides qui paralysent tout en France.

 

Nous considérons que l'indécence naturelle baignant toute l'activité de ces personnages prouve l'incapacité juridique de la société à se défendre. Que l'on puisse tolérer des actes ou des paroles criminelles comme il y en a eu des dernières années au sommet de l'état, et plus généralement le comportement si insupportable des députés à l'ordinaire, dessinent la valeur de la société exactement telle qu'elle se trouve.

 

Mais en face, devant le cas de ces jours-ci, lorsque Cecile Duflot a été sifflée pour sa tenue, les réponses sont pour le moins inadaptées. il ne s'agit pas de machisme, il ne s'agit pas de sexisme ! Ceux qui s'insurgent contre les comportements effectivement scandaleux de l'ex-majorité, montrent qu'ils ne sont pas eux-mêmes capables de remplir des fonctions importantes, car leur réflexion est ausi absente que de l'autre côté, et que leurs réponses sont inadaptées !

 

Il y aurait dû se trouver de leur part, une demande de disqualification pour comportements asociaux et agressifs. Une fois de plus, le discours de la tendance aujourd'hui au pouvoir est en dehors du sujet. Le Président de l'Assemblée, de son côté, aurait dû interrompre la séance et ajourner tout débat, et qu'il en soit fait un scandale public de la part des autorités de l'état, avec éviction des députés concernés.

 

Même si le comportement de la racaille est naturel et habituel à la faction concernée. N'oublions pas que les premières remarques de ce type ont été prononcées par des femmes il y a quelques semaines en arrière, au sujet de la même personne concernée, car elle portait des tenues simples.

 

Que les Français finissent par prendre conscience de tout cela, et aspirent à se libérer de ces voyous. Quelle que soit leur appartenance de groupe, de tendance, les personnages du pouvoir, sans exception, les uns, par actes, les autres, parce qu'ils regardent, ne font que signer l'anéantissement civilisationnel et moral de la société toute entière.

 

La société est au-delà de toute désagrégation, (non pas en raison de cet ultime exemple), car elle se situe au stade cadavérique. Et nous appelons à prendre conscience que tous doivent se défaire de toute confiance consentie par habitude ou par faiblesse, à l'égard de tous ces personnages.

 

Pour nous, nous combattrons jusqu'au bout la racaille gouvernementale de l'ex-majorité, toujours prête à nuire. Il n'y aura jamais d'arrangement avec la racaille !

 

Nous y reviendrons dans nos propositions utltérieures, mais le principe qui est à établir pour civiliser une société qui ne l'est pas, est de se protéger des personnages publics : des mécanismes automatiques d'exclusion pour cause de comportement sont à inventer dans les démocraties d'Europe, et spécialement, en France.

 

 

 

* Notre pensée est bien au-delà que ces mots. Il y a longtemps que toute simple décadence a été dépassée et que les mots le sont aussi.

 

Commenter cet article

Eliane 21/07/2012 22:36


Bonsoir Michel,  je suis allée voir l'article , oui c'est honteux, mais l'ump avait déja un chef qui pour moi avait vraiment dépassé les bornes.   


J'ai vu cette dame habillé correctement...  qui ne valait ni coup de sifflet pour son indécence, ni pour sa provocation ''féminine''    


en effet , de la racaille, du bas de classe, 


Non je n'ai pas reçu ton message...


belle soirée Michel et a bientot

............. 21/07/2012 12:22



 sifflée pour sa tenue....


mais où se croient-ils ...à l'école primaire ...?
mais quelque part elle aurait pu s'habiller un peu plus au norme.....
sachant qu'elle n'allait pas en discothèque...


 

domino 21/07/2012 11:05


re-moi , il y a juste le comm de Canelle 56 !!!

domino 21/07/2012 11:05


coucou Michel                 je viens de recevoir l'avis de " réponse à votre commentaire " de ton site et je m'y
rend et la ? .... rien !!!!  ça recommence les soucis OB ça fait une bonne douzaine de copinautes où ça me le fait depuis hier ! dont toi ce matin ??? bon tant pis .    bisous

domino 21/07/2012 08:24


bonjour Michel                     et pourtant ce sont les personnages publics qui devraient
marquer l'exemple d'une politesse et d'un courtoisie exemplaire ! tout se perd de nos jours même la plus élémentaire éducation .  bonne journée. peut être es-tu en vacances
?                   bisous

RN 1 21/07/2012 09:33






 


Bonjour Domino, et bises !


En vacances théoriques mais pas très loin du clavier...