Joyaux de la couronne angevine

Publié le par RN 2 - RN 1 - © Copyright Royauté-News2012

 

 

Une histoire surréaliste et amusante occupe ces temps-ci quelques esprits angevins. Mais pas l'Angleterre, qui a unanimement et assez mal pris la chose.

 

Un festival, Les Accroche Coeurs d'Angers, a lancé au mois de Juillet une pétition pour la restitution des joyaux Anglais... (ceux de la couronne d'Angleterre !) Qui ne cache pas d'ailleurs, que le but est de faire le buzz autour du Festival. L'idée, qui a reçu plus de deux mille signatures sur le site de la mairie d'Angers ( ! ), et qui escompte en recevoir 800 000 avant le 9 Septembre... a été lançée par un comédien, qui ne manque certainement pas de talent, Calixte de Nigremont. Un blaze pas commun : Duc de Nigremont, Intendant Général de la Congrégation des Maxençoliens, et j'en passe. Il n'y a rien à redire du costume de scène.

 

Mais d'un point de vue dynastique, cette revendication, heureusement, ne repose sur aucune base solide.

 

En effet, la dynastie Tudor descend des Plantagenêts. Et a reçu les droits - tous les droits - de la dynastie Plantagenêt.

 

Les droits reçus directement étaient d'ailleurs aussi bien ceux de la couronne Anglaise, que celle d'Anjou. Même si l'Histoire en a décidé autrement pour ce qui est de la possession de cette illustre province française.

 

Et qu'en tout état de cause, et malgré l'exécution en 1499 du dernier Plantagenêt du nom, sur laquelle prétend s'appuyer la blague, les droits, même s'il n'avait pas existé ceux de la couronne Anglaise et de ses descendants directs, ces droits seraient devenus la propriété d'autres descendants... Et ils existent toujours ! La prétention de certains Angevins, de se penser les héritiers moraux est très honorable, même si le fondement s'appuie surtout sur vitesse et précipitation...

 

Saluons cependant la fierté angevine. Elle est très honorable et aussi et en outre, la fierté de se reconnaître encore aujourd'hui, si longtemps après, dans une dynastie si glorieuse, si aimable, que celle des anciens Comtes d'Anjou.

 

RN 2 a ajouté avec bon sens lorsque je lui en ai parlé, qu'outre ma remarque ci-dessus les joyaux de la couronne Anglaise appartiennent à l'Angleterre...

 

Pour ma part, j'apporterai mon sentiment personnel sur la Guerre de Cent Ans. Si l'on peut et l'on doit reconnaître l'Histoire de France telle qu'elle est, la Guerre de Cent Ans a été l'un des grands fondements de la grandeur française, mais aussi le début des grandes régressions. On peut penser que les Français auraient cependant mieux trouvé de plus grandes satisfactions et certainement, plus de grandeur encore... si leur Histoire s'était écrite sous la couronne Anglaise.

 

Différemment, certes, les Français y auraient tout gagné : ils seraient en monarchie, n'auraient sans doute pas eu de larges pans d'Histoire dont ne pas être fier; auraient bénéficié au contact des Anglais quelque lueurs de civilisation : comme en ont reçu de très larges l'Aquitaine et quelques grandes provinces qui furent anglaises, et qui d'un point de vue de la Culture, et même dans le sentiment, le sont demeuré en partie, après qu'elles ne reviennent chez le Capétien.

 

 

Cette blague va plus loin : trois avocats du Barreau d'Angers plaideront cette restitution... pas étonnant dans un pays fâché avec la compréhension de l'Histoire... Toujours encore sa propension au psychodrame, sous-jacent dès qu'il s'agisse de quoi que ce soit et de tout le reste.

Pour courir au résultat prévisible que... la ville d'Angers réussira à faire rire. Il est vrai, qu'autant que la fierté nombriliste des Français, avec celle de se croire importants dans le monde, conviction qui n'est en général aperçue que par eux, celle que tout lui appartienne est un sport national...

 

Commenter cet article