L'actualité générale

Publié le par RN 1 ©Copyright Royuaté-News2011

La surprise de ces derniers jours, parmi les événements du proche et du Moyen-Orient, est bien l'ébranlement du pouvoir au Maroc. Qui l'eût crû ?

 

Ce pays fort et fier n'est pas comparable en effet aux autres pays d'Afrique du Nord ou du Moyen-Orient dont les régimes, de forme moderne pour l'apparence, sont avant tout personnels et centrés sur le parcours de leur chef. Au Maroc, la monarchie Alaouite est infiniment respectée. Sa position de descendant du Prophète procure en outre au Roi un prestige incomparable, partagé en Jrodanie par le chef de la monarchie Hachémite. 

 

Mais le Maroc est en retard. Malgré les évolutions lentes engagées par le Roi actuel depuis son accession, le pays reste pauvre, et les jeunes n'ont qu'une idée en tête : le fuir.

 

Et il va de soi que les villas de luxe des bobos parisiens,  au Maroc, montrées parfois dans la presse, témoignent bien de cette inconscience aveugle de l'Occident, prêt à s'accomoder de tout, comme d'habitude.

 

En tous les cas, la contestation marocaine est le signe d'une mutation sans précédent, et surtout que les mouvements qui dessinent à grande allure l'actualité présente sont bien de l'ordre des bouleversements radicaux à grande échelle, auxquels nous avons fait déjà allusion. iIs correspondent en tous les cas à la folie exacte de cette époque.

 

 

A propos de folie, les Britanniques, et c'est heureux, estiment que la télé-réalité est la pire invention de la décennie. Ce qui est une très heureuse nouvelle !

 

 

Une remarque émise devant T.R., qui me la communique, au sujet de l'affaire Guttenberg, le ministre allemand de la Défense accusé d'avoir plagié une partie de sa thèse. 

 

Il pourrait s'agir d'une de ces nouvelles thèses, mais "probablement pas d'une thèse de doctorat au sens où on l'entendait autrefois, et au sens où l'entendent probablement encore la plupart des Allemands, mais d'un de ces nouveaux doctorats apparus aux États-Unis, qui ne sont pas de vrais doctorats (ce qui suppose une recherche "qui fait avancer la science" ou la matière sur laquelle on travaille) mais des recherches documentaires poussées donnant lieu à quelque chose qui est appelé thèse mais qui est plutôt un mémoire. Dans ce cas et sous réserve de plus d'information, ce type de "copier-coller" serait considéré comme normal (sachant qu'il paraît déjà clair qu'il ne s'agit que de brefs extraits et non du plagiat de la thèse d'un autre)".

Commenter cet article

Chonchon 23/02/2011 10:21



Des articles fort intéressants !


J'espère que le Maroc et la Jordanie réussiront à échapper à la fièvre révolutionnaire. Ces deux rois, et leurs épouses, font de leur mieux - je crois - pour faire avancer le progrès et la
démocratie. Ils semblent avoir un vrai respect de leur peuple. Inch Allah !



RN 1 24/02/2011 10:58



Bonjour Chonchon !