L'actualité aujourd'hui

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2011

 

Merci aux très nombreux visiteurs qui sont venus pour regarder une retranscription du mariage  de William et de Catherine qui fut un grand moment, sobre et traditionnel et qui demeurera je pense gravé dans la mémoire de tous.

 

Bien que ce mariage n'était pas retranscrit en direct sur Royauté-News, nous avons pu, et assez tard dans l'après-midi puis dans la soirée, relater par ces photos quelques grands moments de cette journée.  L'équipe ici est restreinte, et  nous sommes deux effectivement, les autres membres ne participent que très rarement et pour écrire des articles dans des situations particulières. Les activités extérieures personnelles du rédac'chef sont de plus en plus prenantes depuis ces derniers mois, mais nous tenons bien entendu notre cap.

 

Nous reviendrons dans les jours qui viennent sur le mariage de William et de Catherine, mais c'est la vie qui commence !

Ils seront désormais des personnages privilégiés sur ce site.

 

Nous vous informons que le mariage d'Albert et de Charlène sera couvert très étroitement par Royauté-News, bien que nous ne nous rendrons pas sur place vraisemblablement comme nous l'avions envisagé tous les deux l'an dernier. Mais il comprendra beaucoup d'articles, un peu lors des précédents grands mariages royaux.

 

 

J'apprends que la lune de miel de William et de Catherine est annulée. Le Prince William est appelé lundi à son poste de pilote d'hélicoptère-secouriste. La lune de miel des mariés est prévue ultérieurement, et dont la date n'est pas fixée.

 

Ceux qui le souhaitent peuvent écrire à la rédaction pour proposer leur candidature, s'ils ont des qualités requises, au moins le désir de le faire !

 

Ceux qui viennent ici sont formés aux bases du journalisme, notamment au journalisme adapté à notre média.

 

A plus tard tout-à-l'heure pour un autre sujet.


Commenter cet article

Corine Caporlan 01/05/2011 18:37



Bonjour Michel, Ce mariage était parfait


Il fallait bien qu'il y ait une ombre au tableau... Enfin, ils seront d'autant plus heureux de partir quand le
moment sera venu : c'est banal à dire, mais je pense que cela reste vrai.  J'espère qu'ils s'évaderont loin.


Bises