L'agacement des choses

Publié le par Réflexion - RN 1 ©Copyright Royauté-News2011

 

Ici, c'est d'un point de vue moral que nous condamnons la situation actuelle, plus exactement, leur crime sans fond, de nos sociétés.

 

Ici, c'est à partir d'une nouvelle définition des choses, d'un nouveau départ, vers la création d'un authentique civilisation et en réappelant les quelques vertus foncières hors lesquelles il n'existe pas de société.

 

Beaucoup de perspectives doivent être avancées, et dès à présent sur lesquelles se baser. Elles ne pourront être éludées.

 

Ceux qui ne le comprendront pas, on leur laissera l'état en l'état : mais qui ne durera qu'un temps encore - et espérons-le court - avant un chaos absolu ou le basculement total pour le revirement des choses. C'est cette option-ci qui est l'espoir que je me fonde.

 

Et cet état de folie furieuse : c'est la même chose en plus réel que la réalité... Un nombre incroyable de suicides, un mal-être violent et profond, irréparable; une saleté virulente et obscène; des transplantés agressifs et dangereux, qui prétendent commander; une société et un bonheur volés par des "droit-commun" que sont les ordinaires contributeurs aux pouvoirs officiels. Et tous ceux, prétentieux ou modestes, qui s'arrangent pour fermer les yeux.

 

Mais ceux qui ont amené les choses ne connaîtront de notre part, de remise. A leur sujet, il n'y aura pas de continuité, comme il l'est toujours, et depuis l'aube des temps sans doute, après que les régimes et époques basculent leur cycle. 

 

Rompre avec le maintien de cette chienlit ordurière, première cause de cette saleté consacrée par ces... "élites".

 

C'est la première pierre qui sera. 

 

Commenter cet article