La chronique vitaminée de Royauté-News

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2012

 

 

La fin de Mai. Toujours l'impression que l'année est finie. Juin, pourtant, sera très dense. Car il l'est, et parce que nous devons rattraper beaucoup ici. Le principal des interviews en préparation seront reportées à la rentrée, sauf celles prévues ces jours-ci.

 

Les jours les plus longs, pour une bonne partie de Juin. A cette charnière, pour moi l'année est à son orient, une saison à son zénith. 

 

Les amateurs professionnels de soirées, Jet-Set (la vraie...) ou non, aiment cette période. Elle avance l'Eté, elle apponte vers les voyages de grand nuit sous voûtes étoilées. Elle prélude aux fiestas torrides, commencées par exemple vers les plages de la Costa del Sol, et s'achèvent sous les nuits tropicales.

 

Ici, sans s'en être aperçu, tout est tranquille. Après le temps pollué jusqu'à ces quelques semaines, le temps serein est revenu. On sait, que dans une naturelle et évidente sérénité, tout ira tranquillement. Malgré la totale absence d'attache avec la plateforme qui était la nôtre, cependant quel réconfort de se dire que le n° 1 n'est plus dans notre dos, nommant les présidents de chaîne, comme TF1, devenu ces dernières années actionnaire de la plateforme, et ainsi de suite. Il faudrait une vie pour expliquer tout cela.

 

Ce rythme du quinquennat, en France notamment, n'est pas sain. C'est l'une des idées en chantier, et que lance le Site, à tous les lecteurs, d'ouvrir le débat sur la question. Notre avis est fixé, bien sûr, mais nous allons en parler, et beaucoup en reparler.

 

Cinq ans, c'est trop long. Cinq ans, c'est trop court. Ici, pas de gros mots, il ne nous importe que d'être tranquille. A ce titre-là, seulement. Mais trop court. Supporter une campagne (au lieu d'être à la campagne) déjà en route un an et plusieurs mois avant, c'est trop.

 

La Reine Elisabeth, première valeur sûre, qui fête son règne de soixante ans. Il va falloir en tirer quelques leçons. 

 

Revenons à cette belle saison. Quand on sent, parfois, que tout est possible. De rares moments, qui durent, et dont l'époque disparaît ensuite pour longtemps. Le sentiment, sans doute plus complexe que quelques facteurs d'actualité, que dès maintenant une époque s'ouvre, portant avec elle un grand souffle. Cela n'a pas existé depuis l'époque des grands anciens, celle de la Beat, de la Hippie, et du Flower Power. Et de 68 bien sûr !

 

Il faut s'y habituer. Retrouver un rythme sain. Que tout ne surtourne pas autour de l'ultra-néo-Lib, actuellement et officiellement au repos pour cause de surchauffe. Repos en attendant. Avant de reprendre mais on risque de s'ennuyer ferme. Essayons cependant, vivre normalement, sans penser sans cesse au combat nécessaire, même ça est (devrait être) possible.

 

Savoir que la perfection n'est pas permise, éloigner tout mirage, accepter cet impossible Eden de la Vallée d'En-bas, et voir monter les générations. (pas pressé pour ce qui me concerne). 

 

L'Apocalypse de nos temps n'est-elle pas plutôt cet empêchement de vivre, cet indéfectible pourrissement attaché à nos chairs, cette instante acclamation de mort lente ?

 

Non, le rédac'chef n'a pas inhalé ni prisé l'armoire. D'ailleurs, préféré vider par lots les inutilités, plutôt que les dynamiter alors que pourtant, l'encombrement continuera de l'empêcher d'accéder à son bureau, sans parler du Saint des Saints : l'endroit d'où se déverse dans les tuyaux, tout ce qui est essentiel.

 

Ce Site pensé et propulsé à partir d'un Squat officiel clandestin duquel tout part dans toutes les directions.

 

Tout, c'est tout : se pencher sur les institutions ( sur les instits aussi), ne pas se pencher sur aucun chantier : ici, nous ne sommes pas chez les tragiques, leurs mots, leur cerveau gris, leurs costumes, leurs baraques en béton, leurs fleurs artificielles télécommandées par technologie numérique satellite, et leur idéal de notice pour machine à coudre.

 

A propos de tuyaux, et toujours en raison de ces amoncellements où se cachent lorsqu'il les cherche les notes salées du rédac'chef, de mémoire, que j'ai aimé la pub de David et de Catherine Guetta pour la Twizzy ! Et si Renault n'est pas exactement le rêve que propose le Site, on aime bien les Guetta, on aime les voitures vertes, qui sont dans la note du Site et on aime bien la frimousse de la petite, cette mini rigolotte Twizzy.

 

Profitons encore, de la sérénité tranquille, avec quelques musiques douces, il est bien tôt pour entrer déjà dans les futures années qui viennent, qui sont celles du RN Caliente !

 

Commenter cet article

............. 02/12/2012 08:54


bon et beau dimanche.... sous la neige par ici

Minéraline 13/06/2012 22:46


Coucou !


Pas moyen d'accéder à ton bureau ? Trop d'idées entassées, sûrement ;-)


Juste un petit truc... tu as oublié l'accent de voûte.


Bonne soirée :-)

RN 1 14/06/2012 01:30






 


Des idées !!! Je n'y avais pas pensé !!!


Plus sûrement quelques (kilo-) mètres cubes et des tonnes de saletés : dossiers, documents...


L'accent justement est indispensable pour éviter que tout s'écroûle !!! Je
n'imagine pas écrire ce mot sans un *chapeau* !





Je pense à Gaston lorsqu'il descend aux archives, et ça me réconforte...


A bientôt !  






Cerise 02/06/2012 09:27


coucou


un peu de brise par ce beau temps pour te rafaichir





  


bonne journée


bisssssssssss

RN 1 14/06/2012 01:55






 


Merci Cerisette !!!


Très grandes bises et à très bientôt !






canelle56 01/06/2012 09:00


Que de projets et de questions à venir ...


Merci pour ce petit edito ..


Bises

RN 1 14/06/2012 01:54






 


Merci Canelle !


A très bientôt et très grandes bises !