La fausse fatalité climatique

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2010

Certains chercheurs estiment que l'on peut améliorer les moteurs traditionnels à combustion, suffisamment pour diviser "encore " par trois leur consommation d'ici... vingt-cinq ans !   

 

"L'intelligence embarquée", pour parvenir à ce curioeux résultat. C'est là qu'il faut comprendre un nouveau prétexte massif pour installer des robots partout. la publicité incitatrice ne manque pas de proposer déjà des gadgets : garer sa voiture à distance au moyen du portable vient de sortir comme annoncé ! La clientèle des gogos prépare déjà son élan.

 

Des publicités, émanant pour certaines d'organismes officiels, arrivent depuis quelque temps, et ont été visibles ces jours-ci, sur lesquelles il est question "d'accompagnement climatique", "d'adapter au réchauffement climatique..."

 

Tandis que les administrations récupèrent  etdétournent la plus que gravissime question en incitant à abandonner le papier et à remplir déclarations diverses en ligne. Voilà le niveau de préoccupation ! Ceci pour bien montrer comment le lobbying déchaîné n'est pas l'apanage de quelques organisations en marge. Il est subi chaque jour à grande échelle par l'ensemble du monde de la part du pouvoir récupérateur. L'utilisation de feuilles  de papier est normale et sans effet pour l'environnement. C'est le gaspillage, qui peut avoir une certaine incidence.

 

Et pour le climat, la réponse est non. Il faut empêcher ce cycle possible de s'installer.

 

L'agglomération lyonnaise va même jusqu'à parler "d'enjeux et d'opportunités". C'est dire à quel point le pire mensonge, la pire hypocrisie sont la règle. Les propagandistes des grandes dictatures du XX° doivent se retourner dans leur tombe de jalousie.

 

Je lisais récemment que dans certains vignobles est effectuée désormais une gymnastique complètement folle pour s'adapter aux températures qui changent. On triture la fabrication en tous sens, on vendange la nuit... et on tombe sur la tête.

 

On en est aussi à cette folie d'envisager des levures transgéniques comme carburant. Autant dire que l'on veut gaver la population de saletés que la morale aurait dû interdire.

 

Il est temps de comprendre que les enjeux vitaux de l'environnement n'ont pas été mis là dans le but faire glisser le bourgeois sur une feuille de salade verte !Il existe une récupération de la situation, d'un côté comme de l'autre, et ceci est une raison supplémentaire d'agir, avec prudence et vigilance.

 

Un titre vient de sortir ces jours-ci et nous en avions déjà parlé : "Et si le tri sélectif ne servait à rien ?" Voilà comment la conscience  de tous ceux qui participent à cet effort est récompensée. Puisque la plus grande partie n'est pas traitée en France. Il faut bien entendu continuer de trier, mais également, dénoncer les pouvoirs officiels.

 

Evidemment pour cela il ne faut pas céder un pouce ni attendre 2035. Et remplacer "l'intelligence embarquée" par "débarquez ces polichinelles", pollueurs environnementaux et mentaux à la solde des grands groupes et des sectes prônant l'aberration des économies..

 

Ici nous disons que la voiture électrique doit faire son entrée au plus vite dans les habitudes. En conservant les véhicules classiques pour les trajets longs, et en utilisant les déplacements individuels électriques - seul moyen selon nous [ respectueux  de la liberté humaine ], en ville, conjugué aux déplacements collectifs non polluants, de parvenir à un résultat satisfaisant et rapide.

 

Albert de Monaco de son côté, défend la voiture électrique. Il a aujourd'hui plaidé à New-York, à la Climate Week, pour l'urgence de développer l'emploi des votures électriques. 

 

Il n'y a pas de fatalité climatique, car l'écart de deux degrés n'est pas encore atteint et vérifié. On cherche à faire croire que le réchauffement est inéluctable et qu'il est déjà acquis, afin de ne consentir aucune des mesures indispensables.

 

Il n'y a pas de fatalité climatique, si chacun s'oppose au mensonge d'état.

 

Commenter cet article

Ederza-Naturaimer 21/09/2010 09:55



Vas-tu bien ? J'espère et je te fais de grandes bises, bonne journée Michel



annielamarmotte 21/09/2010 07:40



simplement du bon sens et le monde irait mieux



Corine Caporlan 21/09/2010 00:55



Bonjour Michel,


C'est en effet plus que consternant d'utiliser de cette façon...


 


 


En renvanche, je serais si heureuse d'être sûre que ce n'est pas une fatalité. Cela dit, je continue à trier, à faire de mon mieux pour que les choses ralentissent le plus loin que l'on peut
agir.


Tout à fait d'accord pour la voiture électrique pour les petits et moyens trajets.


Très sincèrement.


Corine


 


Ps merci pour le lien.