Le statut d'Andorre doit être modifié

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2012

 

 

 

Royauté-News souhaite engager une démarche pour faire modifier le statut de la Principauté d'Andorre.

 

Cet Etat est dirigé par deux co-princes, d'après des accords très anciens, appelés les paréages, établis entre les Comtes de Foix et l'évêque d'Urgell.

 

Les rois de France prirent la suite des Comte des Foix. Depuis la chute de la monarchie en France, ces accords ont été continués, prévoyant qu'Andorre conserverait son indépendance garantie par la France.

 

Mais voilà : ces statuts n'ont jamais été mis à jour, et ils demeurent encore aujourd'hui, sans plus de cohérence, et malgré la Constitution Andorrane de 1993, en dehors de toute raison font que l'un des co-princes est le Président de la République Française.

 

Si du point de vue Andorran, elle ne représente pas d'inconvénient puisqu'elle assure une protection de la part de son puissant voisin, en revanche du côté Français cette situation constitue un abus sans limite.

 

Cette actualisation demandée a pour but d'obtenir la cessation d'un double abus moral de la part du régime français, qui proclame à l'intérieur des notions absolument contraires à l'esprit qui justifiait ces accords, et celui de l'usurpation de l'héritage des rois de France qui ne lui a jamais été transféré.

 

Que le Président de la République Française se revête d'une dignité qui ne lui revient pas, et qui, en outre, est absurde en raison, non de la nature institutionnelle de celui-ci mais en raison de la nature de ses principes qui se réfèrent de manière continue à la Révolution Française, se tient bien au-delà de l'anomalie qui appartient par genre à l'habitude à ce pays.

 

La formule souhaitée par Royauté-News est celle d'accords actualisés comportant tous les avantages existants, notamment la garantie par la France, en conservant la tradition suivie depuis les paréages, et voire même le maintien des institutions exercées par les fonctionnaires français sur place, mais que la ridicule prétention des Présidents de la République Française à être Co-prince d'Andorre soit abandonnée.

 

Concrètement, nous poserons la question constitutionnelle. Nous considérons également que les droits sur la Principauté d'Andorre reposent aujourd'hui sur les descendants lointains de la maison de Foix, et en dehors de la famille des rois de France, laquelle ne peut plus prétendre à cet héritage-là.

 

Cette idée, déjà émise, fait partie des propositions du Site.


 

19

 


Commenter cet article

Flo-Avril 14/05/2012 12:00


Très bonne idée ce changement attendu


Amitiés, Flo

RN 1 17/05/2012 11:03






 


Merci Flo !!!


Très grandes bises et très bon week-end d'Ascension !






Cerise 14/05/2012 08:42



nous avons amené le beau temps, hier un pot au bord du port au soleil en arrivant nous a fait du bien après tant de voiture





      


Je suis arrivée hier soir, encore quelques rangements et je serais au top pour le net dans quelques jours


bonne journée


bisoussssssssss

RN 1 17/05/2012 11:02






 


Très bon long week-end et avec du beau temps !


Et vive la fraîcheur bigoudène !.. (dans la réponse de l'autre jour qui s'est perdue...)





 


Très grandes bises !