Les châteaux des Princes de Monaco - Roquebrune

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2011

 

Notre série des lieux historiques de la famille de Monaco, et ceux des autres branches, et de certains de leurs ancêtres, se poursuit avec Roquebrune.

 

Acquise au XIV° siècle, cette possession directe, c'est-à-dire appartenant aux Princes de Monaco, et associée traditionnellement  avec Menton, était l'une des plus importantes de leurs possessions.

 

Menton et Roquebrune sont restées directement sous l'autorité des Princes de Monaco, jusqu'à une date récente.

 

Cette perte est le résultat d'une longue évolution au 19° siècle, des relations entre Monaco et la maison de Savoie, ainsi que de la marche de l'Histoire qui a abouti en 1860 à la naissance de l'unité italienne. Napoléon III a rattaché Menton et Roquebrune à la France, à la suite des tractations  entre l'Empereur et la maison de Savoie.

 

Mais jusqu'en 1860, outre la superficie réduite de Monaco, qui etait celle à peu près la même qu'aujourd'hui (ajouts gagnés sur la mer par la construction voulue par le Prince Rainier), Monaco possédait Menton, Roquebrune et l'équivalent du canton de Roquebrune, ce qui lui constituait une assise territoriale non négligeable. D'ailleurs d'autant plus que leurs anciennes possessions familiales se trouvant en France avaient été perdues par la Révolution.

 

C'est au moment de la perte de Roquebrune et de Menton, que les Princes de Monaco se sont tournés vers les ressources qui allaient constituer bientôt la venue de riches visiteurs au Casino, projet présenté au Prince et bâti par Louis Blanc.

 

 

22

23

Château de Roquebrune. Première photo ci-dessus : © A.J. Cassaigne 2006

.../...

 

Texte © Royauté-News.    à suivre.

Publié dans Princes de Monaco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article