Louis de Bourbon, héritier des rois de France, défend la mémoire de Franco

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2010

Le Prince Louis de Bourbon, héritier des rois de France, a donné une interview à la revue Hoy Corazón, dans laquelle il dénonce l'attitude du gouvernement espagnol de Zapatero vis-à-vis de la mémoire de son bisaïeul Franco, et la mise en effet de la loi de 2007 (approuvée en Juillet 2006), dite " de Mémoire historique", qui prévoit l'élimination des symboles du Franquisme des espaces publics.

 

Ils renversent des statues, des rues sont débaptisées. C'est impardonnable." a-t-il déclaré.

 

Le Prince rappelle que Francisco Franco  "a créé la classe moyenne espagnole, construit des barrages et des routes, évité l'installation du Communisme. Evidemment, il y a eu une guerre civile, mais il ne l'avait pas voulue."

 

Pour notre part, nous considérons que le Prince a raison d'une part, de défendre la mémoire de celui qui est son aïeul, et d'autre part de s'insurger contre la falsification de l'Histoire.

 

Ce mouvement négationniste général est l'un des trafics auxquels se livrent les systèmes actuels de la gouvernance mondiale. L'effacement de la mémoire historique, qui opère exactement par effacements sélectifs selon les objectifs de l'idéologie en cours, sont du point de vue de ce site plus qu'une atteinte, un crime contre la dignité humaine.

 

A ceux qui, royalistes, reprochent à Louis de Bourbon de descendre, par sa mère, de Franco, nous dirons simplement que si la monarchie et ses administrations du début du siècle avaient accompli oeuvre suffisante, l'insurrection républicaine n'aurait jamais eu lieu.

 

Franco a rétabli la monarchie, et préparé le retour de la dynastie sur le trône. Il a choisi un héritier, Juan Carlos, après avoir hésité à choisir le Duc de Cadix (père de Louis), son futur gendre.

 

Franco aurait pu associer l'Espagne à l'Alliance du Reich, de l'Italie Fasciste et du Japon, et alors l'équilibre en faveur des forces belligérantes aurait était bien difficile à renverser et l'issue de la Seconde Guerre Mondiale sans doute bien différente. Mais il ne l'a pas fait.

 

Nous reviendrons dans un article très prochain sur la question de l'héritier Bourbon.

 

Mais on ne peut plus opposer aujourd'hui, comme le faisaient plusieurs années en arrière les soutiens des droits Orléans, l'ascendance de Louis de Bourbon (maternelle au surplus, donc non concernée dans la transmission des droits au trône qu'il tient de son père)  faisant de lui l'arrière-petit-fils du Général Franco, comme un empêchement en cas de restauration. Aujourd'hui, on ne juge plus les gens en fonction de leurs ancêtres,  mais en fonction d'eux-mêmes.

 

Si même ce n'était pas le cas, remarquons que l'existence aujourd'hui en France d'un régime fascistoïde, de ce qui n'est plus seulement une semi-dictature, mais un élément-clé du système intégré de la coercition mondialiste et de la dictature hyper-libérale, font qu'on ne saurait plus, acceptant cela, oppposer une impossibilité contre le Prince en invoquant la dictature de son bisaïeul !

 

On ne saurait en aucune façon reprocher à quelqu'un des faits même très contestables, qu'il n'a pas commis.

 

Cette interview, dans laquelle le Prince Louis confirme lui-même quelques-unes des dispositions de sa récente  interview sur Paris-Match, et dont l'essentiel est rappelé, est une chose heureuse et venant à point, pour ceux qui, du côté du Légitimisme, attendaient depuis longtemps manifestation de sa part.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louise2 31/07/2010 17:59



comment peut-on défendre un tel monstre? Heureusement que la majorité des royalistes ne le considérent pas comme leur "roi" (dont je fais partie)



RN 1 01/08/2010 15:05



Bonjour Louise2,


 


Louis de Bourbon défend son aïeul et cet acte honorable correspond à l'ordre des choses ce qui n'est pas le cas d'une certaine famille royale qui s'entredéchire.


 


Il est abusif certainement de dire que Franco était un monstre, ce qui n'empêche pas de condamner son régime.





Mais ce même régime est celui auquel le roi actuel doit son trône, et y aurait-il forcément une démocratie en Espagne depuis trente-cinq ans, si Franco n'avait pas souhaité remettre la
famille royale sur le trône ? Il aurait très bien pu transmettre le flambeau à quelqu'un d'autre.





Pour comprendre les conditions dans lesquelles Louis de Bourbon a évoqué la mémoire de son aïeul, il faut se reporter au contexte de l'interview donnée dans Paris-Match : tel que c'est
amené, ça n'a rien de choquant.





Si demain, par exemple en France, existait une monarchie même conforme à mes éventuelles préférences, je m'opposerais à toute force à la destruction des souvenirs historiques ou
témoignages de la République par exemple, c'est-à-dire à tout vandalisme.





C'est bien de cela dont il s'agit, du vandalisme, de la répétition des crimes de l'Histoire, et du négationnisme. C'est contre cela qu'ont été écrits ces deux articles ici.


Par ailleurs, les partisans de Louis de Bourbon sont enchantés qu'il sache regarder la réalité en face, et qu'il soit capable d'évoquer son aïeul sans complexe. Rétablir la vérité ne
signifie pas adhérer à un système, ni approuver un régime.





Etre l'arrière-petit-fils de celui qui a rétabli la monarchie en Espagne (malgré les torts très graves du régime, mais après tout, il était militaire, et gouverner n'était pas son métier)
vaut aussi bien et même largement plus, que d'être issu d'un Prince ayant mis la royauté par terre.



Domino 25/07/2010 22:49



bonsoir Michel               merci pour ta fidélité sur mon blog . je suis contente de revenir te lire ,  même si
parfois c'est pour moi un peu compliqué toute la hiérarchie des rois , mais c'est avec plaisir que je viens . je suis tout à fais d'accord avec le fait que les gens ne doivent pas être jugés en
fonction de leurs " ancêtres " mais en  tenant compte de leurs valeur à eux même , ça trop de gens l'oublient et jugent  les personnes selon ce qu'on fait leurs parents , dommage !
bonne nuit à toi       gros bisous



RN 1 01/08/2010 15:06



Merci Domino !!!!!!  Très grandes bises, et à très bientôt !