Présentation du Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme

Publié le par RN 1 - © Copyright Royauté-News2012

 

 

Précisant que ne partageant pas les positions du Prince Sixte-Henri, et considérant que le Carlisme est conduit par son neveu le Duc de Parme, le Site est heureux de présenter le Duc d'Aranjuez et celui qui est un membre de la Maison de Bourbon-Parme et qui représente une autre sensibilité que celle de son frère défunt, et considère que l'existence d'une famille de pensée enrichit la famille royaliste tout entière.

 

Royauté-News donnera dès ces jours-ci sa position au sujet des héritiers de la couronne de France.

 

               ________________________________________________________________

 

 

Le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme est né à Pau en 1940.

 

Fils du Prince François-Xavier de Bourbon-Parme, qui fut Prétendant aux trônes de France et d'Espagne, et de Madeleine de Bourbon-Busset, il représente une tendance du Carlisme, ainsi par ailleurs qu'une sensibilité royaliste française que l'on pourrait définir, politiquement, comme nationaliste, bien que cette appellation lui soit impropre. 

 

Se considérant l'héritier du Carlisme après son père, en raison de l'orientation socialiste-autogestionnaire impulsée au Carlisme par son frère aîné Carlos Hugo, le Duc de Parme (1930-2010), il marque nettement sa différence en maintenant une conception fidèle selon lui à l'esprit Carliste, et, soutenu par une partie des Carlistes espagnols, il a représenté dès lors cette tendance, exprimée comme elle se manifestait autrefois et sans mise à jour.

 

Le Prince Sixte-Henri devient en 1972 le Chef d'une branche, dite Traditionaliste, du Carlisme, appelée Communion Carliste ou encore Communion Carliste Traditionaliste.

 

Respectant la position de Chef de famille de son frère aîné, il a pris le titre de Duc d'Aranjuez, en tant qu'héritier des idées de son père et comme chef de la mouvance Traditionaliste et Régent de la Communion Traditionaliste Carliste.

 

On peut considérer qu'aujourd'hui, même s'il n'a jamais énoncé clairement de prétention au trône de France, il assume la possibilité de représenter en France l'hypothèse d'un recours politique, tout en assumant celles qui pourraient lui être dévolues en Espagne.

 

Bien que la mouvance française du Carlisme, qui n'est pas organisée, ni à proprement parler une mouvance du royalisme français mais plutôt une sensibilité, soit très minoritaire, le Prince bénéficie d'une écoute et d'une estime dépassant son cercle et s'étendant sur une grande partie des royalistes toutes sensibilités confondues. Ce, en raison de ses idées et de ses prises de position, proches de la pensée générale politique des royalistes français malgré leurs nombreuses différences.

 

Souvent associé aux idées nationalistes les plus appuyées, en raison de ses prises de positions sur certains sujets entre autres historiques, sa position leur semble notoirement opposée, puisqu'il est favorable à l'intégration. Il a par ailleurs pris position contre la Constitution européenne.

 

Le Prince accueille régulièrement l'une des universités d'Eté à Lignières, dans le Cher.

 

 

Royauté-News a déjà annoncé son souhait que les deux branches du Carlisme soient réunies, par nécessité comme par logique.

 

Malgré leurs différences d'apparence, ces deux branches supportent le même socle, avec une expression et une approche différentes. Plus que jamais, devant les difficultés espagnoles, en matière institutionnelle notamment, (question des provinces, question du Séparatisme...) qui n'ont jamais été réglées malgré l'euphorie démocratique permise depuis 1975 par le roi Juan Carlos, et sachant qu'une transition très vraisemblable pourrait être envisagée dans un avenir proche en raison des questions que se posent les espagnols au sujet de la monarchie, il devient indispensable pour le Carlisme de réussir cette fusion. 

 

 

Sixte-Henri.jpg

Le Prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, Duc d'Aranjuez

 


Commenter cet article

cerise 11/09/2012 09:47





bon mardi


bisousssssssss