Proposition de Royauté-News : pour la limitation de se représenter à l'élection présidentielle sans bilan largement reconnu

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2012

 

 

Un dispositif manquant serait à introduire dans le système électoral français.

 

Afin d'empêcher qu'un président sortant, et son équipe, qui ont failli à la tâche et dont le bilan, pour vraiment le dire au moins, ne correspond en rien à ce que l'on attendait.

 

Il devrait exister un empêchement automatique, dans un tel cas, de se représenter à la fin d'un mandat.

 

On pourra dire que pour beaucoup, c'est par opposition au "challenger' que s'exprime leur préférence pour le sortant.

 

Justement, la formule qui s'est dégagée cette fois-ci encore, confisque toute démocratie. La mise en présence de ces deux personnages n'est que le produit, d'abord de la conception de système, qui consacre une bi-polarité qui occupe toute la scène et ramène à sa mécanique écoeurante tout le reste : idées, enjeux..., et ensuite d'un défaut manifeste qui autorise à une équipe gouvernante de se maintenir sans avoir même à fournir de bilan.

 

Il existe, en France, et c'était le cas avant le premier tour, des réservoirs d'idées, d'équipes, qui pourraient facilement gouverner ou co-gouverner. Un deuxième tour aurait pu permettre un duel autrement plus intéressant que les deux représentants les plus fidèles et les plus identiques du Système, mis à part quelques détails.

 

Lors qu'un vote neuf s'effectue, le moyen ordinaire, (celui de la majorité absolue : 50+1), peut suffire, et c'est le système actuel dans tous les types d'élection au suffrage universel.

 

Une image pour comprendre la nécessité de présenter une très large base d'opinions favorables, pour une équipe de gouvernement qui prétend allonger sa durée (englobant ici le chef d'état et le gouvernement), celle de "Deux français sur trois", célèbre formule lançée par un ancien président français il y a longtemps.

 

Pour gouverner, il faut bénéficier d'un assentiment large. En dehors de quoi, il ne s'agit, de mon point de vue, que d'une prise abusive de pouvoir.

 

Sans assentiment très large, on ne devrait pas pouvoir être autorisé à se maintenir sans cette base fondatrice d'une authentique démocratie, laquelle serait bien moins manipulable par les lobbies et les officines d'opinion.

 

Et cette authentique démocratie est encore à inventer...

 

 

Commenter cet article

Amélie 25/08/2012 14:17


Dommage que mon pays ne soit plus une monarchie comme la Belgique, au moins, le roi déciderait du premier ministre et éviterait de prendre un incompétent qui augmente toujours plus les
impôts et le nombre de fonctionnaires pour payer une administration en surnombre et un système social aux nombreuses dérives (AME qui permet à un sans papier de se faire soigner gratuitement à
nos frais pendant que nous devons prendre des mutuelles pour être mieux soignés)

Chonchon 30/04/2012 11:49


L'idée est tentante... mais en même temps, je ne suis pas trop d'accord. D'une façon générale, je trouve qu'il est bien difficile de recueillir en cinq ans les fruits réels d'une politique. Donc
je ne trouve pas choquant que le président, même s'il a déçu, se représente, ne serait-ce que pour compléter ou modifier son action. Et puis surtout... QUI jugerait que le président ne doit pas
se représenter ? QUI est assez compétent pour mesurer objectivement ce qui a été fait. Certainement pas le peuple. Déjà la plupart des gens votent sans savoir la réalité des programmes
présentés...


J'ai toujours pensé que le peuple devait élire des élites (qui s'y connaissent en politique, économie, etc...) pour gérer le pays. Je leur accorde ma confiance pour ce faire. S'ils ont failli...
qui suis-je pour en juger ???


C'est comme Sarko qui parle à tout bout de champ de référendum... ça m'insupporte ! S'il faut demander l'avis du peuple pour tout, d'une part c'est idiot car le peuple n'a pas tous les tenants et
aboutissants, et d'autre part, c'est justement pour ça qu'on les élit : prendre des décisions pour nous, qui ne connaissons pas grand chose à la politique !

RN 1 30/04/2012 23:22






 


Je te réponds demain au plus tôt !


Bises !