Remarques sur le détournement des institutions françaises

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2012

 

 

 

En attendant notre article plus tard en soirée qui évoquera notre avis sur les institutions, voici un résultat pour les sièges réservés aux Français de l'Etranger, parvenus ces jours derniers, tandis que la métropole se prononçait aujourd'hui pour le choix de ses députés (premier tour).

 

Dans la circonscription rassemblant les Français de l'Etranger associant Monaco, Espagne et Portugal, les candidats respectivement de l'ex-majorité présidentielle, et socialiste, ont obtenu 31, 9 et 30, 07%, tandis que Charles-Philippe d'Orléans obtenait 3,0 % des voix.

 

      ____________________________________________________________

 

 

Pour d'autres que les élus : députés ou détenteurs d'un mandat exécutif local, justifier la présence des autres personnages intervenant dans la sphère ou dans le débat public, seulement par le suffrage d'une élection, est un abus considérable.

 

A plus forte raison, réserver les places au gouvernement, pratique abusive de l'ex-majorité, à ceux qui ont reçu un mandat local, est une déviation de l'esprit, mais aussi des lois institutionnelles.

 

 

L'une des candidates de la nouvelle majorité, qui sera élue nous l'espérons, a déclaré que si elle ne remportait pas son siège de député, elle n'aurait pas sa place au gouvernement. Cette idée est une erreur.

 

Notons que la majorité issue de ces dernières semaines avait me semble-t-il prévu parmi ses promesses, que les ministres n'exerceraient pas d'autres fonctions. Cette course à une élection n'est pas le rôle du gouvernement, surtout alors qu'il n'a pas de bilan derrière lui.

 

Faire reposer la présence au gouvernement, sur des élections qui correspondent à une autre carrière, trahit une conception assez incompréhensible.

 

Et pourquoi pas, sur l'onction ( ! ) du suffrage universel, vocabulaire de ceux qui ne savent jamais exister par soi-même et qui empruntent leurs images à d'autres systèmes dont pour le moins ils sont plus qu'éloignés,

 

Se dire "légitime" en raison d'un mandat local ou d'un siège de député, est une perception inexacte de nombreux représentants de haut niveau de la sphère politique.

 

L'illogisme à tous les étages de la vie publique est l'un des graves symptômes d'un système à bout de souffle et qui recherche désespérément des signes et des références toujours plus, et dangereusement marquées, dont parfois certaines sont des corps étrangers à l'esprit continu de la pensée française, pour justifier le maintien d'une existence bancale.

 

 

Nous émettons en même temps ici une proposition pour réduire le risque de cohabitation, sujet qui fera l'objet d'une autre étude : les élections législatives devraient suivre immédiatement l'élection du président de la république. en outre, cela économiserait beaucoup, et surtout la perte de temps de chaque nouvelle mandature exécutive, déjà vouée à la pertubation des réélections trois ans et demi ou quatre ans après, et dont toute la dernière année, dans un quinquennat, sera rongée.  

 

Les députés doivent reprendre leur place, qui est celle de représenter les habitants, non de servir de vigie et de courroie de transmission des partis. Certes, pour y parvenir, il faut défaire les pratiques existantes et renouveler de fond en comble les institutions.

 

C'est le rôle que proposera la Constitution monarchique, nouvel axe au sein de la pensée française, actuellement en émergeance. Elle dessinera les institutions à naître.

 

 

Commenter cet article

Eliane 14/06/2012 11:26


Hello ami,   merci pour les précisions
« Une petite accalmie pour ce matin, le soleil luit avant que la pluie n'inverse la
tendance» 

cerise 14/06/2012 10:14


hier , j'ai réussi à aller me promener sur la plage , grand soleil mais plein de vent , j'ai fait à peu près 7 km et j'ai bouquiné un peu , cela m'a fait du bien , mais là repluie................


bonne journée


bisoussssssssssss

annielamarmotte 10/06/2012 23:15


merci pour ta visite..... je ne suis pas très présente sur le net en ce moment ....

RN 1 14/06/2012 01:47






 


Très occupé aussi !!!


A bientôt et très grandes bises