Vacances au long de l'été...

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2010

De plus en plus courtes, les vacances d'été... De plus en plus longues, les périodes vides d'occupation personnelle mais remplies de situations fastidieuses et de nuisance sociales !

 

Nous faisons valoir notre position sur les vacances : il est tout simplement impensable que dans les pays d'Europe de l'Ouest, les plus riches du monde jusqu'à ces dernières années, on n'ait jamais songé que le mois de vacances (lorsqu'il dure un mois, ce qui est rare...) est vraiment trop court pour profiter... de l'été, et des vacances, justement.

 

La preuve est... qu'ils n'y ont même jamais pensé ! 

 

Tout tire à l'envers... L'été n'est pas fait pour entrer à l'école ! Cette aberration engagée ces dernières années n'a pas de fin... C'est la suppression des vacances qui se dessine, et d'ailleurs elle est déjà là : des vacances qui s'arrêtent le 15 Août pour cause de rentrée, et même des files dans les librairies et papetteries au mois de juin pour cause d'anticipation, c'est insupportable !

 

C'est aussi le résultat d'un des secteurs, pour la France, les plus sinistrés depuis longtemps : l'Education Nationale. Les nouvelles semaines scolaires, les découpages, redécoupages, doivent être refusés ! De même que les réformes scolaires ou universitaires invariablement tous les deux ans depuis maintenant... trente ans !

 

Il n'y a pas si longtemps encore,  les diplômes ressemblaient à des diplômes, en relatif aboutissement à un emploi, les vacances étaient des vacances, et les choses allaient encore à peu près bien... C'est à cela qu'il faut revenir, et mettre sur la touche tous les gourous et autres expérimentateurs.

 

On se consolera en songeant qu'il existe encore une ou deux rares professions, qui même très encombrées, permettent aux diplomées de l'enseignement supérieur de trouver un emploi : une strip-teaseuse anglaise sur quatre détient en effet un diplome universitaire.

 

Ce sont des vacances d'été de deux mois que nous préconisons pour tout le monde. L'économie saine des pays d'Europe de l'Ouest, si elle est retrouvée, (et non sabotée) le permet aisément. Ce qui change pas mal de perspectives, d'abord celle de la qualité de vie, au lieu du puissant dégoût du travail inculqué en permanence par le Système.

Commenter cet article

Angélita 01/09/2010 06:38



Si cela se passe comme ça dans les écoles, je te raconte pas le bazar dans les entreprise, tout le monde va vouloir partir au même moment et c'est impensable



RN 1 01/09/2010 21:13



Pas forcément, car la grande vogue des vacances à la mer est passée, et si cela créait des problèmes d'organisation, il faudrait simplement les résoudre.


L'interim est toujours possible pour les entreprises. Ce que je souhaite de toutes façons est que la période d'été ne soit pas encombrée par l'agitation du travail, par l'ambiance de toute
l'année déportée sur le temps des vacances. Cela, tout le monde en profitera, même ceux qui travaillent.


Bonsoir Angélita !!!!!