Choisissons un maire comme le chat Stubbs

Publié le par RN 1 - ©Copyright Royauté-News2012

 

 

Un chat peut être maire, c'est bien naturel, et même, cela coule de source.

 

En plus de ses nombreuses fonctions, un chat peut aisément remplir des tâches de sa compétence. Tact, distance et éloignement relatif pour observer les événements, qualités relationnelles... et beaucoup d'autres qualités idéales qui en font un bon maire. Sans tomber dans les moeurs des politiciens à deux pattes s'entendant comme cochons...

 

Le chat Stubbs remplit depuis quinze ans les fonctions de maire de Talkeetna en Alaska, pour le bonheur de ses 900 administrés. Ses concitoyens l'ont élu, peu après sa naissance, car les candidats ne leur convenaient pas et avaient encouragé la candidature de Stubbs. Il est connu depuis et appelé le Maire Stubbs. Sa présence fait venir de nombreux touristes.

 

Voici donc une nouvelle idée de Royauté-News : créons un mouvement pour inciter, en Europe, en de nombreuses villes, bourgades, villages, hameaux, capitales... à choisir leur principal édile chez un de nos compagnons favoris : un chat, un chien, une marmotte, un perroquet, un âne, un cheval, un lapin, par exemple.

 

En Allemagne, en Belgique, en Italie, en Angleterre, aux Pays-Bas, au Danemark, en Suède, en Norvège, au Liechtenstein, en Espagne, au Portugal, en République Tchèque, en Hongrie, au Portugal, à Monaco, en France, en Albanie, au Luxembourg, en Grèce, en Roumanie, à Saint-Marin, en Autriche, en Suisse, en Finlande, en Pologne, en Irlande, à Andorre, en Russie, en Arménie, en Georgie, en Azerbaïdjan, en Croatie, en Bosnie-Herzégovine, au Montenogro, en Estonie, en Slovénie, en Lituanie, en Serbie, en Ukraine, en Biélorussie, au Vatican. Ainsi que dans les quelques autres pays d'Europe. (si j'en ai oublié ils seront ajoutés)

 

Inutile d'attendre que les habitants d'une ville ne réussisent pas à trouver un candidat traditionnel : rien n'empêche en effet de les inciter à promouvoir une place de maire honoraire, confiée à un animal.

 

Le bénéfice serait considérable, si dans ces villes ayant pour maire un chat, on s'abstenait de faire tout ce qu'un animal ne ferait jamais : salir la Nature, bétonner en tous sens et même ailleurs, signer des décrets interdisant les animaux avec menace d'envoi à la fourrière, et beaucoup d'autres choses encore...

 

 

82

Mr le Maire Stubbs  - Crédits photo : Sandy Bubar/AP

Commenter cet article

TR 20/07/2012 18:45


Une rencontre au sommet est-elle programmée avec le colonel Nils Olav, qui vit à Edimburg, en Écosse?

RN 1 20/07/2012 22:23






 


Elle est plus que nécessaire et même indispensable !


 


Bonsoir TR, et très grandes bises !


 



............. 20/07/2012 12:32


un chat je veux bien....mais interdiction pour lui de traverser la rue.... du moins par ici....mort de suite et plus de maire !

Kimcat 19/07/2012 19:13


Coucou Michel


Chat alors, un chat maire !!!


Pourquoi pas ? Nul doute qu'un maire-chat pourrait dans nos contrées, aider à une meilleure condition animale et à respecter un peu mieux la nature et l'environnement.


Merci pour cet article


Bises et chamitiés


Béa kimcat

ema 19/07/2012 18:52


Bonsoir, l'idée est intéressante. En plus j'aime les chats.


Bonne soirée.