L'or flambe déjà : la nouvelle ruée vers l'or est Chinoise

Publié le par RN 1 / Le cahier de l'Economie©Copyright Royauté-News2012

 

 

17

 

 I/

Tombé en arrêt sur un article, fin mars, qui signalait que la Chine était en train de faire main basse sur l'or mondial. Celle de l'or physique, le métal doré traditionnel.

 

En réalité, ça ne date pas d'aujourd'hui tout-à-fait. Depuis quelques petites années, la Chine a commencé de s'intéresser aux stocks d'or. En 2009 déjà, elle souhaitait que le Fonds Monétaire International vende son stock d'or... et l'avait convaincu. Le plus incroyable si l'on veut, était qu'effectivement, le F.M.I. avait accepté de mettre en vente, "pour aider les pays en voie de développement"... un huitième de son stock, raflé d'un coup par la Chine.

 

Certains sont encore à se demander si la Chine ne serait pas en train de s'imposer à l'Europe ou au monde, et cela, dans des articles apparemment sérieux... Tandis que la Chine s'est déjà hissée au premier cercle mondial, avec un rang qui varie selon les types de classement, mais pour résumer l'essentiel : dans les pays qui ne se comptent que sur les doigts d'une main, se retrouvent La Chine, parfois au second rang, avec les Etats-Unis, le Japon et l'Allemagne, et la France, dont le rang ne sera bientôt plus qu'incertain à notre avis. Dans un panorama qui a vu la croissance de pays géants, comme le Brésil, et l'un des géants de demain - le demain proche - de l'Inde.

 

En 2003, la Chine possédait 403, 3 tonnes d'or métriques. En 2009 : 1054 tonnes. Ce stock n'a pas cessé depuis de progresser.

 

Le 28 Mars 2012, la Chine s'est portée candidate, et c'est une première fois ! pour être membre de la plus grande bourse des métaux du monde : celle de Londres. Elle vient d'y entrer, cependant qu'elle prévoit aussi de créer un marché de l'or coté en Yuan.

 

Il existe, aussi étonnant que ça puisse paraître, des pays qui font tout ce qu'ils peuvent pour... leur pays !

 

Nous conseillons à tous les francophones et à tous les européens et également par exemple, aux Africains, de conserver absolument tout votre or : qu'il soit lingots, ou pièces, bijoux, même très modestes.

Ne les vendez pas ! Les conserver constituera en cas de crise grave, une sécurité, et cela aidera également à freiner l'expansion du Yuan, la monnaie chinoise, dont le déferlement prévu laissera échouées les économies occidentales.

 

Un phénomène est apparu ces dernières années, par exemple en France, et il s'est considérablement multiplié : les boutiques de rachat d'or. Elles ont fait une publicité considérable, et des magasins, véritables comptoirs qui rachètent surtout l'or sous toutes ses formes : bijoux, pièces, déchets d'or, ont ouvert à tous les coins de rue.

 

Il constituent à mon avis un des ruisseaux les plus sûrs et les plus constants pour cette économie qui vampirise les autres, plus que ses spectaculaires achats massifs.

 

La révolution inverse s'est effectuée ces dernières année déjà : beaucoup de financiers ont compris qu'il était indispensable de se munir de la sécurité de l'or.

 

Nous ne pouvons que penser au Général de Gaulle, qui avait lutté pour le retour des monnaies à l'étalon-or...

 

Il est à prévoir une nouvelle et, cette fois-ci, gigantesque flambée de l'or. Si vous possédez quelques louis, ou ne serait-ce qu'un minuscule petit bijou, voire... une dent ; cela vaudra, cela vaut déjà... de l'or.

 

 

II/

Ce premier point est à rapprocher très étrangement de celui-ci, et on en parle beaucoup depuis quelque temps. C'est la Cour des Comptes française qui l'indiquait récemment dans son rapport annuel 2012.

 

Le président français actuel, lors de son passage éphémère au Budget, en 2004, avait bradé près de six cents tonnes d'or, soit un cinquième des réserves d'or ! 590 tonnes exactement. A l'époque, personne ne l'avait relevé...

 

Cette rafle sur le stock d'or, en outre que non seulement celui-ci a été vendu au rabais... Mais encore, elle a coûté plus que son bénéfice...

 

Cela ne s'arrête pas là. En Janvier 2010, sans que personne sache pourquoi, 59 tonnes d'or des réserves de la Banque de France  ont encore été cédées sur le marché de l'or...

 

III/

 

L'ouvrage d'Alain Peyrefitte, son best-seller, est très connu : Quand la Chine s'éveillera... le monde tremblera, paru en 1973.Il avait publié en 1997 : La Chine s'est éveillée.

 

Ceci a commencé à se réaliser depuis près d'une vingtaine d'années... et c'est devenu une réalité depuis le milieu de la première décennie du siècle.

 

Mon Père disait à cette époque du premier livre de Peyreffite : "La Chine ne se contentera pas de rejetter le Communisme. Elle le digèrera".

Publié dans Economie

Commenter cet article

TR 14/04/2012 10:10


Rectification : je n'avais pas suivi les cours de l'or depuis plus d'un an, et il a encore augmenté.


En euros constants, si on se réfère à 1985 où les cours étaient anormalement bas (les gens considéraient que l'or n'aurait plus jamais de rôle de refuge et l'URSS et d'autres vendaient
désespérément, l'Inde étant très pauvre au surplus), et à l'inflation réelle et non officielle, l'or devrait être à 600€ l'once (environ 30g). Or il est aux alentours de 1300€, ce qui doit donc
approcher sa valeur "objective". On peut certes s'attendre à une spéculation ces prochaines années, qui le fera encore augmenter...

RN 1 16/04/2012 11:01






 


Merci de votre participation très intéressante !


 


Vous soulevez la question de la disparition programmée des monnaies physiques : c'est l'un des sujets les plus graves,  et l'un de ceux sur lesquels
le site prend position. Votre lucidité est à souligner. Tout un ensemble de mesures ont étté installées en douce pour aboutir en général à l'impossibilité des peuples de se soulever, et en
particulier, dans cette question de la monnaie, celle que vous évoquez. A celle-ci s'ajoute la disparition pratique de disposer librement de son argent : nous sommes dans la folie furieuse, et il
faut savoir bien entendu, que le "lobby" qui pousse à cette disparition comprend aussi des responsables publics...


 


Nous allons reparler de la question économique.


Très  bon début de semaine et très grandes bises !





 






TR 14/04/2012 10:00


Comme État, c'est bien la Chine qui achète le plus d'or.


Il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire sur les réserves d'or américaines que la Réserve fédérale aurait prêtées à des banques privées (la Réserve fédérale est elle-même privée, ce qui complique
encore les choses) et dont le retour est incertain, sur la quantité de faux or qui se trouverait dans de nombreuses réserves, etc.


Mais le pays qui achète le plus d'or, c'es encore l'Inde, je crois : cette fois ce sont les particuliers qui en achètent.


En effet, dans les mariages indiens, les parents du marié achètent des bijoux à la mariée (prévus au contrat de mariage) et ceux-ci servent de garantie contre les "coups durs", comme ce que vous
nous préconisez, fort justement je pense.


Il ne s'agit pas de placer son argent dans des lingots, l'or n'est pas un placement.


Il s'agit seulement d'éviter de vendre ses propres bijoux, car on nous annonce la fin de la monnaie physique (papier et métallique), ce qui est une monstruosité car les gens n'auront plus de
moyen pour lutter contre les dictatures (dans tout mouvement de résistance, les paiements se font en liquide) et il ne restera plus que l'or et l'argent (il ne faut pas négliger l'argent non
plus, d'ailleurs) et peut-être d'autres métaux.


L'or a beaucoup augmenté en monnaie courante ces derniers temps, mais comme il n'avait pas augmenté depuis des décennies, il n'a pas encore rattrapé, en monnaie constante, ses cours des années
70. Donc revendre son or est pour l'instant une très mauvaise affaire, même quand on le vend à un honnête bijoutier qui prend une marge raisonnable et non à l'un de ces escrocs qui nous inondent
de publicités "nous achetons votre or" etc.


Par ailleurs, il ne faut plus en général, comme on le recommandait il y a quelques décennies, acheter des titres de mines d'or; car dans notre système financier où tout est "titrisé", les mines
ne sont plus propiétaires de l'or sur lequel elles sont assises, elles l'ont vendu, et elles ne sont plus que les exploitantes de ce trésor. Donc en achetant des actions de mines, on n'achète
plus d'or, sauf exception.

annielamarmotte 13/04/2012 11:26


dans les commentaires de mes marmottes tu pourrais croiser une Janina pratiquement chaque jour c'est une jeune fille Chinoise qui fait un blog depuis là bas... en Français c'est intéressant....

RN 1 14/04/2012 06:17






 


Merci chère Marmotte, et je vais suivre ton conseil !


 


Très grandes bises et très bonne fin de semaine !


 






annielamarmotte 13/04/2012 05:10


j'ai lu ce livre dans une vie antérieure...... on est loin du riz pour la famine en Chine


 

RN 1 13/04/2012 08:47






 


Oui... mais il y aurait à dire, car la base trime sans aucune liberté... Beaucoup de richesse pour les privilégiés, sans doute plus nombreux qu'avant,
mais les autres ?.. Il y a eu certainement une évolution matérielle, mais la version Capitaliste de la Chine ne fait certainement pas de détail.
Même si le bol de riz est loin sans doute, quoique dans les régions éloignées, ce n'est pas si sûr, d'après un film tourné voici peu d'années dans les région des
Trois-Barrages.


 


Les marmottes ont plusieurs vies...


 


Bonne journée Annie !