Pour une diplomatie graduelle retrouvée

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2011

Royauté-News est favorable à une diplomatie graduelle, telle qu'elle existait autrefois parmi les outils exercés par les états souverains.

 

Cette diplomatie différenciée, adaptée et adaptable, constituait la richesse modulée de l'éventail des réponses à chaque situation. Elle était naturelle aux temps et aux peuples qui marchent debout.

 

Un exemple saignant vient d'en être d'ailleurs donné par l'Egypte, qui a rappelé son envoyé auprès du St-Siège pour consultation. Les pays qui ne s'encombrent pas de scrupules trouvent naturellement les voies et les actes qu'ont abandonnés ceux qui depuis si longtemps ont moralement déposé les armes et se sont alignés au rang de l'impuissance.

 

Une diplomatie réelle doit être retrouvée. Elle ne siège pas dans les exemples des absences et des effondrements, des transferts de responsabilités ou de compétences dont se lavent les mains les états hypocrites, couchés dans la fosse commune des nations auto-reniées et que la poussière des temps futurs reniera.

 

Tel est l'axe, disposant de ses outils intacts, auquel nous appelons. Une diplomatie axiale, modulée, cas par cas et indépendante. La raison n'est pas transférable, sauf lorsque le vivant devient cadavre.

 

Dans le cas des dictatures et des régimes répressifs,  une telle réponse aurait dû être choisie. Elle ne fait malheureusement pas partie de ce que l'on a enseigné aux apprentis à l'oeuvre.

 

Ce que les analystes appellent la dérive dynastique, qui se multiplie en de nombreux pays, et consiste dans le maintien quasi-indéfini des chefs d'état, au moyen d'artifices ou de modifications des règles, est un phénomène qui, plutôt que l'échange de cadeaux aurait dû susciter de la part des pays démocratiques de vieille tradition, s'il en reste, l'installation d'une diplomatie corrélative adaptée. C'est le cas de plusieurs pays comme la Tunisie, dont le président a modifié les règles constitutionnelles pour exercer un troisième mandat, sur fond d'ailleurs d'élections irréelles.

 

Vis-à-vis des états qui bafouent les Peuples, qui répriment les libertés, un arsenal de répliques, une police de dispositions très nettes devraient être appliqués. On est loin du compte.

 

Comme dans le cas de la Chine il va sans dire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lydie 17/01/2011 17:40



OUH LA LA


JE M ARRETE LA TANT J AI LA TROUILLE A LIRE TOUT CECI


JAIMERAI QUE TU M EN DISES PLUS SUR CETTE COMMUNAUTE CREEE   C EST VAGUE 


LE MONDE A BESOIN AUSSI DE ROSE DE COULEURS ET IL Y EN A ; CROIS MOI


GROS BISOUS


JE VAIS ME PRENDRE UN TRUC CHAUD  POUR ME REMETTRE DE MA LECTURE



RN 1 17/01/2011 17:42



Bonsoir Lydie !!!!!!


Très bonne soirée et très grandes bises !!!!!!



Bleu-marine (chez souvienstoi) 13/01/2011 21:57



un petit bonjour, en passant par chez toi, Michel, avec tj autant de plaisir !


j'espère que tu vas bien.


je t'embrasse -



RN 1 14/01/2011 20:25



Bonsoir chère Bleu marine !!!!!!


Très grandes bises !