Grand éditorial de rentrée

Publié le par RN 1 ©Copyright Royauté-News2010

Qu'on n'attende pas ici la présentation des solutions à apporter à la situation indescriptible du monde à cette heure-ci.

Elle viendront en leur temps, qui n'est pas loin, selon les thèmes qui seront abordés un par un, si toutefois le bug généralisé de la planète, son implosion définitive, ne s'est pas manifesté d'ici-là. 

 

Ces lignes ont pour but de traduire l'état présent. Sans souligner son caractère catastrophique, car en parler affaiblit, voire anéantit cette évidence.

 

Il s'agit d'abord de prendre date. De grands rendez-vous se dessinent.

 

De tous côtés, souffle désormais un vent de folie. La Liberté est devenue un vain mot. Dans son principe, comme dans ses applications. Les sociétés sont entrées dans une phase rapide du parcours qui les conduit à marche forcée vers l'établissement définitif d'une dictature terminale auprès de laquelle les régimes noirs du XX° siècle, réunis, feraient bien pâle figure.

 

Le premier trait est que les états, plus ils sont ébranlés dans leur légitimité et dans leur utilité, renforcent leur prise autoritaire. C'est qu'ils demeurent le cadre dans lequel la loi de la fausse économie hyper-libérale peut expulser les systèmes légitimes et les remplacer. A l'image exactement de la multiplication de polices privées, et de toutes sortes de services, pas seulement dans la sécurité : services postaux, télécommunications, production énergétique... sous-traités (comprendre par : abandonnés ou vendus à ...) de façon privée. L'état gaspillé, l'état dilapidé, nié. Mais plus étouffant, plus agressif, plus liberticide que jamais.

Passons, car vaste est le sujet, et nous y reviendrons, comme pour chacune des idées évoquées ce soir.

 

Quel est l'horizon simplifié entourant les habitants de l'Europe d'Ouest et entre autres des ex-pays-libres ?

 

L'horizon culturel, d'abord, pour mettre sous ce générique simplifié toutes les préoccupations de civilisation, et celles qui en découlent. Cet horizon est celui des choses qui sont déjà finies. Même si le grand nombre raisonne toujours comme si les événements risquaient de se produire, alors qu'ils se produisent déjà, et depuis longtemps, sous ses yeux.

 

La Culture attaquée et moquée de tous bords, en premier lieu par ceux qui doivent la défendre : hommes publics notamment. Négation de la spécificité européenne (ce n'est pas pour rien que l'Europe est en panne : pour ceux qui l'agitent, elle n'est qu'un mot destiné à renflouer le laïus et ils sont bien incapables d'y mettre le début d'une consistance)

 

Des pans entiers de la civilisation européenne rayés en ce moment : quartiers démolis ou à démolir, programmes scolaires falsifiés et détournés, etc. Seules, prospèrent les mafias, dans les systèmes taillés dans la norme des principaux pays d'Ouest. Qu'il s'agisse des mafias légales, ou des autres.

 

L'horizon royal, lui, connaît une certaine effervescence porteuse de quelques espérances. De nombreux princes aujourd'hui participent directement à un rôle de premier plan, comme ambassadeurs en titre ou autrement, d'une cause ou d'un pays. La nouvelle génération est en phase avec son temps - même si elle ne semble dégager aucune conséquence de la pente fatale sur laquelle le monde est engagé. Sauf pour le Prince Charles, qui dans le domaine primordial de l'écologie, semble soulever des montagnes. Ainsi qu'Albert de Monaco. Nous y reviendrons.

 

L'Europe est en panne, disions-nous déjà, l'Europe n'existe pas. C'est le constat après plusieurs décennies, que l'on peut dresser et le seul. Les mois qui précèdent l'ont démontré de manière saisissante.

 

Et nous voyons monter, existante déjà, déjà la radicalisation générale des régimes des pays d'Ouest, anciennement libres. Aux USA par exemple, selon un shéma désormais classique, les gouvernements réputés modérés, incapables comme les autres de tenir le cap des nécéssités comme de leurs orientations annoncées, font lever des factions toujours plus extrémistes. 

 

Le renouveau des jeux de force qui, en Europe au 19° siècle avaient abouti au choc des empires, est l'un des traits contemporains depuis quelques années. L'Europe balkanisée, dans les Balkans certes mais plus loin aussi, beaucoup plus loin. Sous l'apparence, l'Europe entière est balkanisée, autrement et selon la donne des temps actuels. C'est un trait puissant, révélateur. Tant de leçons ignorées, dont le livre pourrait s'ouvrir à nouveau ? Aucune conséquence n'a été prise, des causes ayant amené les conflits mondiaux ainsi que les drames du 20° siècle. D'ailleurs, c'était le dessein de l'Europe de s'y employer. L'Europe ?

 

Quant aux Hommes, où sont-ils ? Rien qui ne leur soit disputé, sauf s'il peut leur être vendu, bien sûr. L'air que l'on respire sera bientôt facturé. Par ailleurs tous les espaces de liberté ou de vie sont désormais sous contrôle et sous surveillance.

 

Mais cet article n'a pas pour but de faire réfléchir ceux qui ont décidé que jamais, ils ne réfléchiraient, ne remettraient leurs partis pris en cause. En tous les temps, se trouvent des amateurs de confort (pour ne pas utiliser ici de formules dramatiques) , mais ça dure le temps que ça dure...

 

Ici au moins, nous ne manquerons pas de tracer les pistes qui nous conduiront à des horizons meilleurs. Et nombreux sont les thèmes, les occasions, les rendez-vous !

Commenter cet article

RN 1 13/09/2010 22:26



 


On annonce qil y a deux minutes ques les administrations de nos blogs sont réouvertes...



RN 1 13/09/2010 22:13



 


La Plateforme a communiqué voici un moment que l'accès à nos sites serait effectif d'ici "quelques dizaines de minutes".


Nous informons nos lecteurs qu'il n'y aura pas d'article "Royauté" ce soir, mais un article "Mode" si nous pouvons accéder à notre site.


Sinon, rendez-vous à demain !


 


Abonnez-vous aux articles de Royauté-News !



RN 1 13/09/2010 21:12



 


A tous les lecteurs,


 


L'accès à notre site est pour l'instant impossible en raison de travaux effectués sur les serveurs. Nous espérons qu'il sera rétabli en cours de soirée, et nous vous invitons à essayer de
nouveau ou bien alors, demain, pour l'apparition de nouveaux articles.


 


Merci de votre fidélité.


 


Abonnez-vous aux articles de Royauté-News !


 



RN 1 13/09/2010 21:05



 


A tous les lecteurs : l'accès à notre site est momentanément interrompu pour cause de travaux sur les serveurs. En espérant que l'accès à la rédac' sera possible d'ici un moment pour
l'apparition que nouveaux articles, nous vous disons à plus tard dans la soirée ou alors à demain.


 


Merci de votre fidélité.


 


Abonnez-vous au articlesd e Royauté-News !